Voie ferroviaire Cotonou-Niamey : les contrats de concession au groupe Bolloré définitivement résiliés

Le projet de construction d’une ligne ferroviaire entre le Bénin et le Niger, concédé au groupe Bolloré, est annulé le vendredi 22 juillet 2022, par la signature d’un protocole de résiliation des contrats à Niamey au Niger.

Cette cérémonie de signature, conduite par le Ministre d’État béninois Abdoulaye BIO TCHANÉ, Ministre du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale et Séverin QUENUM, Ministre de la Justice et de la Législation de la République du Bénin, en présence d’une délégation nigérienne présidée par le Premier Ministre de la République du Niger, vient mettre un terme définitif aux contrats de concession signés par les États du Bénin et du Niger avec BENIRAIL INFRASTRUCTURES et BENIRAIL EXPLOITATION.

Lire aussi:

En effet, les deux pays se sont convenu, avec le groupe Bolloré, pour résilier de façon consensuelle, la convention à cause des difficultés (d’ordre judiciaire et contentieux) rencontrées au cours de la réalisation dudit projet. Lesquelles les ont obligées à cesser tous les travaux relatifs à la construction de la ligne ferroviaire Bénin-Niger pour des raisons d’impossibilité d’atteindre les objectifs prévus par les Contrats de Concession et de jouir des droits que ceux-ci leur confèrent.

Lire aussi:

À l’issue de cette signature de protocole, la délégation béninoise a été reçue en audience par le Président de la République du Niger, Mohamed BAZOUM, en présence du Premier ministre nigérien. Occasion pour le Ministre d’État béninois de transmettre au Président de la République du Niger, le vœu cher du Président de la République du Bénin Patrice TALON, de voir les deux pays renouer leur partenariat dans plusieurs domaines tels que : le compact régional Bénin-Niger avec le Millennium Challenge Corporation (MCC), la construction du pipeline Niger-Bénin et la question sécuritaire pour laquelle, un accord de coopération militaire a été signé récemment entre les deux gouvernements.

Sandric DIKPE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here