UMOA Titres: la Guinée Bissau lève 12,870 milliards sur le marché financier

0
70

Vues : 8

La Guinée Bissau vient de faire fort sur le marché financier régional. Le pays en vue de soutenir sa croissance a réussi à mobiliser 12,870 milliards FCFA.

La Guinée Bissau à travers la direction générale du trésor et de la comptabilité publique, a levé sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) un montant de 12, 870 milliards FCFA au terme de son émission de bons assimilables du Trésor (BAT) dénommé « bons de soutien et de résilience » organisée en partenariat avec UMOA-Titres basée à Dakar. L’opération a été conduite avec succès en début de semaine.

Lancée par  UMOA-Titres en collaboration avec la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), l’émission des bons de soutien et de résilience  vise à permettre à l’émetteur de mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales dans le but de couvrir les besoins de trésorerie nécessaires d’une part. Ceci, pour soutenir les efforts de relance économique des Etats, afin qu’ils retrouvent la trajectoire de croissance d’avant la crise sanitaire de la Covid-19. D’autre part, cette émission vise la résilience dans les changements d’orientation budgétaires prises par les Etats, face aux chocs adverses et inhabituels auxquelles leurs économies font face.

Cette émission concerne l’ensemble des Etats de la zone UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine) confrontés à cette situation et émettant le souhait. Elle cible tous les investisseurs aussi bien les entreprises que les individus souhaitant soutenir utilement les Etats de la zone. Elle est ouverte aux investisseurs de l’espace UEMOA et hors UEMOA. Ce guichet spécial de refinancement à 12 mois et au taux de 2% dédié aux titres courts nommés « Bons de Soutien et de Résilience » (BSR), lancé le 16 août 2021, permet aux Etats de la zone UEMOA de lever des ressources aux meilleures conditions financières. Le rendement moyen pondéré s’est situé à 2,77% et le taux marginal est établi à 2,90%. Ce nouveau dispositif d’accompagnement vient ainsi en renfort aux économies de l’UEMOA, à la suite des Obligations de Relance actionnées au mois de février 2021 et qui avaient permis de mobiliser rapidement des ressources long-terme sur des durées exceptionnelles et à des conditions particulièrement avantageuses.

Marlene ZOMAHOUN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here