Accès aux marchés en RDC : L’ARSP et la FEC s’accordent

(RDC)- Selon les informations parvenues à la rédaction de Koriactu, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) et la Fédération des entreprises du Congo (FEC) ont pris l’engagement de conjuguer leurs efforts dans le cadre de faciliter l’accès des entrepreneurs aux marchés. Cette mesure va permettre de promouvoir la croissance des entreprises.

«L’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) et la Fédération des entreprises du Congo (FEC) se sont engagées à œuvrer ensemble pour faciliter les entrepreneurs à l’accès aux marchés et à promouvoir la croissance », a fait savoir Désiré M’ZINGA, Ministre de l’Entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises (EPME).

Cet effort de partenariat amorcé par l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé et la Fédération des entreprises du Congo a été appuyé par l’implication du ministère de l’Entrepreneuriat, petite et moyenne entreprise. Grâce à lui, les deux structures ont harmonisé leurs perceptions quant à l’accès aux marchés de la sous-traitance.

Lire ci- dessus

« L’engagement de deux parties a été fait au cours d’une séance de travail organisée au cabinet du ministère de l’EPME », a indiqué Monsieur le ministre de l’EPME.

Les deux structures animées par un même langage

Selon M. Robert MALUMBA, Président de la FEC, les experts de ces deux structures ont fait un travail remarquable. « Les experts de nos deux institutions ont travaillé pendant plus de dix jours et ont trouvé le résultat ayant amené la FEC et l’ARSP de parler le même langage », a-t-il laissé entendre.

De son côté, M. Miguel Kashal KATEMB, Directeur général de l’ARSP a souligné les liens entre les deux institutions viennent d’être fixés afin de travailler dans l’intérêt de tout le monde. « La FEC et l’ARSP, sommes liées afin de relever le défi de la matérialisation de la vision du président de la République. Je félicite le ministre de l’EPME de nous avoir convoqué, pour aller de l’avant dans l’intérêt supérieur du pays», a signifié le numéro un de l’ARSP.

Yenga Fazili wã BIREGEYA, Correspondant en Afrique région Est et Centrale

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici