RD Congo : Lancement des travaux du Complexe industriel de défense

(RD Congo) – Jean-Pierre BEMBA, Vice- Premier Ministre et Ministre en charge de la Défense nationale et anciens combattants en République démocratique du Congo s’est, le lundi 27 mai 2024, rendu à Likasi, dans la province du Haut Katanga, au sud-est du pays, dans le cadre de poser la première pierre amorçant les travaux de construction d’un nouveau complexe industriel dédié à la défense nationale.

«La construction de cette industrie de défense, permettra d’abriter les différentes unités de production, de divers équipements et matériels militaires à partir du sol congolais », a précisé M. Jean-Pierre BEMBA à l’issue du lancement des travaux dans un communiqué publié ce mardi et consulté par la rédaction de Koriactu.

Si l’on s’en tient aux informations fournies, ces travaux amorcés entrent dans le cadre de la mise en œuvre des accords de partenariat stratégique, signés respectivement en mai 2023 à Pékin, entre les présidents Congolais Félix Antoine TSHISEKEDI et Chinois Xi JINPING.

Lire aussi:

Cet accord stratégique misant sur le transfert de technologies et de compétences s’inscrit également dans le protocole d’accord, signé le 24 mai 2022 entre la société ‘’Africaine d’explosifs’’ (AFRIDEX) et la firme turque MKE.

Un élan historique sur la voie du développement

Dans un contexte où la RD Congo fait l’objet de plusieurs agressions armées, cette usine marque un élan historique sur la voie du développement industriel et technologique. Ces équipements produits à partir du sol congolais vont permettre un renforcement de son autonomie dans le domaine de la défense tout en réduisant la dépendance vis-à-vis des importations d’équipements militaires.

Il est à noter que les travaux de construction de cette industrie vont s’étaler sur une durée de 18 mois et seront exécutés par les sociétés turque, ‘‘MKE’’ et chinoise, ‘‘Norinco’’.  L’étroite collaboration avec ses entreprises traduit une garantie de transfert de savoir-faire et de technologies pour mener ce projet à bon port et consolider les capacités locales en matière de défense.

Yenga Fazili wã BIREGEYA, Correspondant Afrique région Est et Centrale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici