Promotion des produits locaux béninois : clap de fin sur un mois d’intenses activités

Le ministre de l’industrie et du commerce Shadiya Alimatou Assouman, a clôturé hier, jeudi 27 octobre 2022, à la Maison rouge à Cotonou, la deuxième édition du mois de la consommation locale. Une initiative des ministres du commerce de l’espace UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) pour promouvoir les produits locaux.

A cette occasion, le ministre Shadiya Alimatou Assouman a rappelé aux chefs de d’entreprises présents à la certification de clôture du mois de la consommation locale que c’est « ensemble que le défi du positionnement des produits locaux au plan national et international sera relevé. Ainsi, dans la perspective d’aller au-delà du mois d’octobre, mois de la consommation locale, le ministère du commerce béninois entrevoit intensifier les activités pour les prochaines années. « Je me réjouis de l’intérêt manifesté par certains d’entre vous pour nous accompagner dans cette nouvelle aventure », a-t-elle notifié tout en saluant les efforts consentis par le comité d’organisation de cette deuxième édition qui a mis le focus, au Bénin, sur la promotion des produits d’élevage et de pêche.

Téléchargez notre application dans PlayStore

La lumière a été faite à travers ce sous thème, sur les investissements, opportunités d’affaires et les potentialités de développement que regorgent le sous-secteur de l’élevage et de la pêche au Bénin ainsi que ses retombées pour les consommateurs. « Je reste admirative des entrepreneurs et artisans sans lesquels l’organisation n’aurait été possible », a-t-elle souligné indiquant que l’ensemble du gouvernement travail à rendre plus compétitif les produits locaux autant sur le marché national que sur les marchés régionaux et internationaux. Elle a par ailleurs invité le public à s’approprier le concept du consommons local tout au long de l’année en attendant le lancement d’une nouvelle campagne en 2023. « Au delà des festivités marquant le mois du consommons local, je voudrais vous inviter à maintenir allumé le flambeau de la préférence locale dans nos quotidien », a-t-elle précisé.

Lire ci dessous:

Pour le représentant du Président de la Commission de l’UEMOA, Yaovi Batchassi, le constat qui a prévalu à l’initiative du consommons local est que l’économie des pays de l’UEMOA était extravertie par une forte importation des produits de l’extérieur. « Nous avons des produits Bio de très bonnes qualités que nous pouvons promouvoir et d’un marché de 130 millions d’habitants dans l’UEMOA à profiter. Rappelons que le thème principal de cette deuxième édition est : « Consommation des produits locaux : un levier d’accroissement des investissements productifs de développement et d’intégration régionale ».

Sandric DIKPE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here