Fraude fiscale au Bénin: Ajavon et Lalèyè condamnés avec de lourdes amendes

0
72

Vues : 5

La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), a une nouvelle fois, condamné l’homme d’affaire, Sébastien Ajavon, à 5 ans de prison ferme dans une affaire d’escroquerie. Dans le même dossier, l’ancien ambassadeur du Bénin près le Nigéria Mouftaou Lalèyè a été condamné.

Ils ont été condamnés le lundi 1er mars 2021. 2 ans de prison ferme et une amende de 400 000 FCfa. C’est ce que vient d’écoper Mouftaou Laleyè, ancien ambassadeur du Bénin près le Nigeria. Il a été condamné par la Criet pour l’usage d’une fausse attestation dans le dossier opposant l’Etat béninois à Cajaf Coman.

L’homme d’affaire Sébastien Ajavon a été reconnu coupable d’usage de fausse attestation et escroquerie. Il est condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme avec une amende de 2 400 000 Fcfa.  Il devra  également verser quatre-vingt milliards neuf cent cinquante-huit millions deux cent cinquante-quatre mille huit cent soixante-trois (80.958.254.863) FCFA à titre de dommages et  intérêts à l’admnistration fiscale pour préjudices fiscale. L’homme d’affaires est condamné à payer aussi une somme de soixante milliards (60.000.000.000) FCFA pour les autres préjudices non fiscaux.

Dans ce dossier, l’Etat béninois a déjà payé plusieurs milliards de francs Cfa. Komi Koutché était ministre des finances à l’époque.

 Pour rappel, l’homme d’affaire faisait l’objet d’une autre condamnation dans une affaire de cocaïne. Il avait donc écopé 20 ans emprisonnement en plus d’une forte amende. Notons que ce  verdict  avait été dit en absence de celui-ci qui vit depuis lors en exil.

Florent AHOTONDJI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here