Transports : Le Niger donne un nouveau coup au Bénin au Port de Lomé

(Port de Lomé) – Le psycho mélodrame entre le Bénin et le Niger ne finit pas de livrer ses épisodes. Une décision du gouvernement nigérien touche négativement les transporteurs béninois au Port de Lomé…

Les camions d’immatriculation béninoise ne chargeront pas sur la plateforme portuaire de Lomé à destination du Niger. En effet, par un communiqué en date de 11 mai 2024, le Ministère des transports et de l’équipement du Niger a indiqué les dispositions à suivre quant à l’enlèvement du fret nigérien à partir du Togo. Seuls les camions immatriculés au Niger et au Togo ont l’exclusivité de l’enlèvement du nigérien au Port de Lomé et sur le territoire nigérien. Ceci conformément à l’accord bilatéral de transport routier entre le Niger et le Togo.

Lire aussi :

Toutefois, en cas de fortes demandes et sur autorisation exceptionnelle du Ministère nigérien en charge des transports, les véhicules immatriculés au Burkina Faso, au Mali et au Ghana peuvent participer à l’enlèvement du fret nigérien. Plusieurs commissionnaires agrées en douane et transporteurs contactés au Port de Lomé ont confirmé la mise en exécution de la mesure.

Cette décision est un coup dur pour les transporteurs béninois qui en nombre important opère au Port de Lomé à destination de ce pays de l’hinterland. La crise diplomatique entre le Bénin et le Niger déteint donc sur les activités de ces transporteurs sevrés au Port de Cotonou du fait du repli des opérateurs économiques nigériens qui préfèrent opérer chez le concurrent togolais. Lire ci dessous le communiqué

Amèdé MAHOUTONKPE

COMMUNIQUE

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici