Pour renforcer la compétitivité du Port d’Abidjan : Un financement pour les travaux de la phase 2 du terminal céréalier

(Port d’Abidjan) – Réuni en Conseil des ministres ce 22 mai dernier, le gouvernement ivoirien a adopté un décret pour le financement des travaux de la deuxième phase du projet de construction du terminal céréalier du Port d’Abidjan.

La réalisation de la phase 2 du terminal céréalier du Port d’Abidjan permettrait de renforcer et d’assurer la compétitivité de la Côte d’Ivoire en matière de commerce extérieur et céréalier. Ce projet vise également l’augmentation du volume des échanges commerciaux et répondre à la demande sans cesse croissante d’approvisionnement en céréales en Côte d’Ivoire et dans les pays de l’hinterland.

Les travaux commencent dans un délai record. C’est pourquoi l’exécutif ivoirien a pris le décret portant ”ratification de l’accord de prêt d’un montant de 9,81 milliards FCFA, conclu en mars dernier, avec l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA)”.

Lire aussi :

Selon le compte rendu du conseil des ministres, le projet prévoit ‘’une aire de stockage et d’installations connexes, en vue d’accroître la capacité de manutention des marchandises du PAA”. De plus, la construction d’une tour de surveillance indispensable pour la gestion de l’infrastructure est prévue dans l’ouvrage. 

Il faut souligner que la phase 1 de ce terminal céréalier a coûté 70 milliards FCFA, également financé par la JICA est opérationnel depuis le mois de mai 2023. 

Sory KONAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici