Pipeline pétrolier : Le Niger demande à la Chine de prendre ses responsabilités (Communiqué)

(Pipeline pétrolier) – Face à l’embrouillamini autour de la gestion du pipeline pétrolier pour l’exportation du pétrole nigérien, les autorités nigériennes sont encore montées au créneau…

 A travers un communiqué lu ce samedi 08 juin 2024 à la télévision de service public du pays par le Colonel- Major Abdramane AMADOU, porte-parole du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), le Niger a dénoncé les attitudes du Président Patrice TALON, l’accusant de vouloir le pousser à la faute pour justifier une intervention militaire dans le pays sous l’instigation des puissances étrangères. Les militaires sous la férule d’Abdourahamane TIANI demandent à la Chine, bailleur de la construction du pipeline et acheteur du brut nigérien, de prendre ses responsabilités.

Lire aussi :

Il faut rappeler qu’avec les difficiles relations entre le Bénin et le Niger depuis le coup d’Etat ayant déstabilisé le pouvoir de Mohamed BAZOUM, la gestion du pipeline pétrolier entre les deux Etats est objet de tensions. Après un blocus temporaire par le Bénin du fait du maintien par le Niger de sa frontière fermée, on assiste à des dissensions sur le mode opératoire dans les formalités de transit. Ainsi le Bénin a mis aux arrêts 05 ressortissants du Niger les accusant de s’être infiltrés frauduleusement sur la station terminale de Sèmè Kpodji. En réaction, le Niger a coupé l’alimentation de l’oléoduc depuis jeudi dernier et menace de saisir les instances judiciaires pour un arbitrage tout en réclamant la libération de ses compatriotes. Lire si dessous le communiqué.

Aboudou DIARRA

COMMUNIQUE

3 Commentaires

  1. Transfert de responsabilités ! Après avoir encaissé des versements anticipés on se réfugié derrière le bailleur pour régler le contentieux !
    C’est un problème entre le Niger et le Bénin ; ayez le courage de faire face à vos responsabilités ou demettez vous.

  2. S’il vous plaît mettez du sérieux dans ce que vous publiez. C’est le Niger pas le Nigeria.
    Sans parler des fautes qui ne devraient pas figurer surtout venant d’un média tel que celui-ci. La Rédaction doit lire et relire ce qui sera mis sur la toile

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici