Pétrole nigérien : Une raffinerie à Dosso dans 18 mois

(Pétrole nigérien) – Le Ministre nigérien du pétrole Mahaman Moustapha Barké BAKO a procédé hier vendredi au lancement des travaux du comité technique chargé du suivi du Projet de Construction d’une nouvelle raffinerie et complexe pétrochimique à Dosso. La cérémonie a eu lieu à la salle de réunion de la Direction des hydrocarbures du Niger.

Le projet est qualifié de ‘’nécessité vitale’’ pour le Niger. Le pays va construire une nouvelle raffinerie et un complexe pétrochimique d’une capacité minimum de 100.000 barils/jour à Dosso. Après l’installation de ce comité de 22 membres, le membre du gouvernement nigérien a laissé entendre qu’il reste “la sélection du partenaire stratégique et le démarrage des activités de cette raffinerie qui doit être opérationnelle en décembre 2025.”

Comme mission, ce comité se chargera de suivre tout le processus de construction de cette infrastructure. Il s’agira de préparer l’avis de manifestation d’intérêt ; analyser les offres relatives aux propositions techniques et financières :  élaborer le projet de mémorandum d’entente relatif au projet ; participer à toutes négociations de projets de contrats relatif au projet.

Lire aussi :

Le coup d’envoi des travaux a été donné par Mahaman Moustapha Barké BAKO qui a exhorté les membres à travailler avec abnégation pour ce projet cher au Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie sous la férule du Général Abdourahamane TIANI.

Le Niger est déjà producteur et exportateur de pétrole depuis 2011. En dépit de l’imbroglio avec le Bénin pour l’exportation de son brut, la mise en exploitation de la phase II du bloc et d’un nouvel oléoduc, le pays pourrait multiplier par cinq sa production actuelle, pour passer de 20.000 barils par jours à 100.000 barils par jours.

Aboudou DIARRA

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici