Energie : La France, une destination finale du pétrole nigérien

(Pétrole nigérien) – La première cargaison de pétrole nigérien embarquée sur le navire Front Cascade à la station terminale du pipeline Niger- Bénin à Sèmè au Bénin le 19 mai dernier sera réceptionné demain 28 mai 2024 au port français de Marseille- Fos dans le sud de la France…

Le Niger n’a pas le choix, son pétrole tombe aux mains de la France. Malgré l’entretien et la montée du sentiment anti- français au Niger, son brut sera raffiné par Lavera, un grand complexe pétro- chimique installé au sud de la France.  

Selon bien de sources concordantes auprès de l’exécutif nigérien, la China National Oil and Gas Exploration and Development Corporation (CNODC) n’a pas informé que le pétrole acheté au Niger échouera en France. Le Président de la compagnie détenue à 50 % par Petrochina a avait souligné aux autorités nigériennes que la première cargaison serait prise en charge par une raffinerie chinoise sans précision de destination.

La raffinerie de Lavera a été rachetée en 2005 par le groupe Britannique Ineos. 6 ans plus tard, en 2011, Ineos fusionne dans une joint-venture avec Petrochina pour donner naissance à Petroineos.

A Niamey, le détail sur la destination importe peu. L’important est que le Niger ait vendu son pétrole au meilleur prix du marché à la Chine qui a consenti a versé une avance subséquente de 400 millions de dollar.

Pour rappel, sur les 110.000 barils de pétrole produit par jour sur les champs pétroliers d’Agadem, ce sont 90.000 qui seront exportés au départ du port de Sèmè par le pipeline Niger- Bénin. Un blocus avait été fait par le Bénin avant une levée temporaire.

Aboudou DIARRA

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici