Redynamisation de l’OMC : La contribution du Bénin à la conférence ministérielle d’Abou Dabi

(OMC)- C’est ce lundi 26 février 2024 que s’est ouverte à Abou Dabi la treizième Conférence ministérielle de l’OMC (CM13). La Directrice générale de l’OMC a lancé les travaux avec un appel aux membres de l’Organisation pour qu’ils exploitent le plein potentiel du système commercial multilatéral afin d’obtenir des résultats pour les personnes qu’il sert, en accélérant la transition verte et en favorisant l’inclusion socio-économique dans le monde. Ngozi OKONJO-IWEALA les a par ailleurs exhortés à faire preuve de leadership, de souplesse et d’un esprit de compromis pour obtenir des résultats importants à la CM13 dans l’intérêt des populations et de la planète.

A l’ouverture des travaux, la Ministre béninoise de l’industrie et du commerce s’est, quant à elle dans son discours, félicitée au nom de son pays, en tant que co-auteur de cette Initiative, de l’aboutissement des négociations concernant l’Accord sur la Facilitation de l’Investissement pour le Développement (FID), dont l’adoption effective au cours de cette conférence ministérielle et l’incorporation souhaitée dans l’Accord de Marrakech permettront d’assurer une plus grande participation des PED aux flux mondiaux des Investissements directs étrangers (IDE)

Shadiya Alimatou ASSOUMAN a annoncé que le Bénin s’associe pleinement au projet de déclaration ministérielle, proposé par la Chine et un groupe de pays, sur le renforcement de la coopération en matière de réglementation en vue de réduire les obstacles techniques au commerce.

Cette haute tribune était également l’occasion pour la ministre de féliciter la Directrice générale de l’OMC pour le lancement, avec la Banque mondiale, de l’Initiative « Digital Trade in Africa » (DTA) destinée à soutenir le développement du commerce électronique en Afrique, et la signature, avec la FIFA, du Mémorandum d’Accord visant à soutenir, entre autres, le développement des chaînes de valeur du coton dans les pays du C4.

S’agissant particulièrement du coton, Shadiya Alimatou ASSOUMAN précisera que l’absence de résultat concret depuis vingt ans sur la question névralgique du soutien interne, continue d’anéantir inexorablement les efforts, mais aussi les espoirs des petits producteurs qui, selon elle, n’aspirent légitimement qu’à une seule chose : pouvoir vendre leur coton au juste prix sur le marché international, pour vivre dignement du fruit de leur labeur. C’est pourquoi, déclare-t-elle, « le Bénin exhorte tous les membres de l’OMC à soutenir le projet de décision ministérielle sur le coton soumis par le C4 et, au-delà, à soutenir, dans le sillage du partenariat OMC-FIFA précité, les initiatives nationales d’industrialisation à l’œuvre, telle la zone économique spéciale de Glo-Djigbé (GDIZ) lancée par le Gouvernement béninois pour promouvoir et accélérer la transformation locale du coton dans le cadre d’une chaîne de valeur complète et intégrée. La ministre béninoise a saisi l’opportunité pour appeler tous les pays membres de l’Organisation à un sursaut collectif pour surmonter les divergences persistantes dans les négociations sur l’agriculture qui constituent le point d’achoppement du cycle de Doha.

En marge

 La Ministre de l’industrie et du commerce, qui dirige la délégation béninoise, a pris activement part à toutes les activités préliminaires de la CM13. L’OMC et la FIFA renforcent leur partenariat sur le coton et appellent à investir davantage dans le coton africain. Un grand intérêt pour le Bénin

Shadiya Alimatou ASSOUMAN échangeant avec Gianni INFANTINO

Lors d’une réunion de haut niveau tenue le 24 février, la Directrice générale de l’OMC, Ngozi OKONJO-IWEALA, et le Président de la FIFA, Gianni INFANTINO, avec à leurs côtés la Ministre béninoise, ont dévoilé le “Partenariat pour le Coton”, une nouvelle marque visant à renforcer le partenariat OMC-FIFA sur le coton et à aider les pays africains à participer aux chaînes de valeur du coton. Ils ont également appelé les secteurs public et privé à investir davantage dans le coton africain. L’événement inauguré par M. Thani bin Ahmed AL ZEYOUDI, Ministre d’État chargé du commerce extérieur des Émirats arabes unis, a été l’occasion pour Shadiya Alimatou ASSOUMAN de réaffirmer et consolider son plaidoyer pour le Bénin dans le cadre du partenariat OMC-FIFA en faveur du coton. Son lobbying a d’ailleurs permis de décrocher l’organisation au Bénin en 2024 de la journée mondiale du coton.

Un nouveau projet OMC- Banque mondiale pour stimuler la participation de l’Afrique au commerce numérique

Lire aussi :

Le commerce numérique offre de vastes possibilités s’agissant de stimuler la croissance, de créer des emplois et de faire reculer la pauvreté, mais il faut redoubler d’efforts pour aider les économies africaines à en tirer parti. C’est l’objectif d’un nouveau projet OMC- Banque mondiale qu’ont présenté le 24 février la Directrice générale de l’OMC Dre Ngozi OKONJO- IWEALA, les Vice-Présidents de la Banque mondiale Pablo Saavedra et Ousmane DIAGANA, ainsi que les Ministres du commerce du Bénin et du Rwanda, Shadiya Alimatou ASSOUMAN et Jean Chrysostome NGABITSINZE, lors d’un événement organisé à Abou Dhabi juste avant la 13ème Conférence ministérielle.

Les trois quarts des Membres, dont le Bénin, marquent la finalisation de l’Accord FID, et demandent son incorporation dans l’Accord sur l’OMC

Les Ministres représentant 123 Membres de l’OMC ont distribué le 25 février une déclaration ministérielle conjointe marquant la finalisation de l’Accord sur la facilitation de l’investissement pour le développement (Accord FID), et l’ont rendue publique. Ils ont aussi distribué une communication demandant que la 13ème Conférence ministérielle de l’OMC (CM13), qui se tient à Abou Dhabi du 26 au 29 février, incorpore l’Accord FID à l’Annexe 4 de l’Accord de Marrakech instituant l’OMC. Les participants représentent les trois quarts des Membres de l’Organisation, y compris près de 90 économies en développement et 26 économies parmi les moins avancées.

Les Émirats arabes unis font un don de 10 millions d’USD à l’appui des initiatives de l’OMC

Les Émirats arabes unis apportent une contribution de 10 millions d’USD à trois fonds d’affectation spéciale de l’OMC, en l’occurrence le Mécanisme de financement sur la pêche, le Cadre intégré renforcé (CIR) et le Fonds pour les exportatrices dans l’économie numérique, au profit des pays en développement et des pays les moins avancés (PMA) Membres. Le cheik Abdullah bin Zayed Al Nahyan, Ministre des affaires étrangères des É.A.U., a annoncé ce don le 24 février.

La DG OKONJO-IWEALA encourage la Coalition des Ministres du commerce à renforcer l’action climatique par l’intermédiaire de l’OMC

À la réunion du 25 février de la Coalition des Ministres du commerce pour le climat, la Directrice générale Ngozi Okonjo-Iweala a salué les efforts et le leadership des hauts fonctionnaires s’agissant de renforcer leur action face aux changements climatiques. La réunion de la Coalition, qu’ont rejoint récemment les Fidji, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Maroc, se tenait en marge de la 13ème Conférence ministérielle de l’OMC (CM13) à Abou Dhabi (Émirats arabes unis).

Une vague d’adhésions à l’Accord sur les subventions à la pêche  rapproche de l’entrée en vigueur

Lire aussi:

A  l’entame de cette treizième Conférence ministérielle (CM13), huit membres de l’OMC ont déposé leur instrument d’acceptation de l’Accord sur les subventions à la pêche, ce qui devrait permettre à cet accord historique sur la durabilité des océans d’entrer en vigueur dans un délai record. Les Ministres de l’Arabie saoudite, du Brunéi Darussalam, de la Malaisie, de la Norvège, du Rwanda, du Tchad, du Togo et de la Turquie ont présenté leur instrument d’acceptation à la Directrice générale Ngozi Okonjo-Iweala lors d’une cérémonie organisée dans le cadre de la CM13, qui se tient à Abou Dhabi (Émirats arabes unis).

La cheffe de la délégation béninoise, la Ministre Shadiya Alimatou ASSOUMAN a salué les progrès accomplis en vue de l’entrée en vigueur effective de l’Accord sur les subventions à la pêche, adopté lors de la CM12, et de sa nécessaire évolution vers un accord complet dans le cadre des négociations en cours sur les questions en instance. Les travaux de la CM13 d’Abu Dabi prendront fin le 29 février.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici