Secteur minier : Le MOTA 2024 a posé les bases d’un nouveau partenariat Europe- Afrique 

(MOTA 2024)Des leaders de l’industrie minière, représentants de gouvernement, investisseurs se sont retrouvés à Paris  les 3 et 4 juillet au Meliá Paris – La Défense pour échanger sur  l’avenir du secteur minier en Afrique. C’est dans le cadre du sommet  Mining On Top Africa (MOTA 2024).

”Un partenariat minier Europe- Afrique pour un développement durable et inclusif”. C’est l’objectif du 1er congrès minier africain revenu sur Paris. L’industrie minière africaine suscite un intérêt mondial croissant alors que la demande de minéraux critiques augmente. Les travaux de la 7e édition du MOTA ont permis de mettre en lumière le rôle crucial de l’industrie minière africaine en tant que pourvoyeuse d’emplois et de revenus significatifs.

Lire aussi :

Le MOTA 2024 est un Forum minier qui se veut être un espace unique permettant aux principales parties prenantes de toute l’Europe de se connecter avec des sociétés d’exploration minière et métallique d’Afrique, afin de stimuler la collaboration et les partenariats pour une exploitation minière durable à travers le continent.

 “À l’Afrique de fixer le rôle qu’elle veut jouer et de choisir ses partenaires de référence”, a déclaré Monsieur Loise TAMALGO, Délégué Général d’ERAMET et modérateur de la première Table Ronde ministérielle, lors de cette édition. “Elle détient 30 % des réserves mondiales, tous minerais confondus. Comment évoluera- t-elle sur la chaîne des valeurs ? La demande énergétique sera multipliée par 6 d’ici 2040. Lire ci-dessous le communiqué final

COMMUNIQUE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici