Marché régional des titres publics : Le Togo obtient un nouvel emprunt de 33 milliards FCFA

Lomé, Togo: view over Independence Square (Place de l'Independance), a traffic circle that is the de facto center of the country - seen from above. Hedgerow: Independence, April 27th, 1960.

(Marché régional des titres) – Ce vendredi 12 avril 2024, l’Etat du Togo a clôturé une émission simultanée de deux Bons assimilables du Trésor (BAT) de maturités 91 et 364 jours, ainsi qu’un OAT, Obligation assimilable du Trésor, de maturité 5 ans. Le pays empoche 33 milliards FCFA comme nouvelle dette sur le marché régional des titres publics UMOA-Titres.

Pour cette 2ème opération du second trimestre sur le marché, l’ambition de départ était de 30 milliards FCFA. Selon le rapport de l’opération, le pays a collecté 27,5 milliards FCFA sur les BAT émis sur les maturités de 91 et 364 jours et assortis de taux d’intérêt multiples. Les 5,5 milliards FCFA restants ont été engrangés sur les OAT rémunérées au taux annuel de 6,40%, sur la maturité de 5 ans.

Avec la participation de 37 investisseurs, le montant global des soumissions représentant l’enveloppe proposée s’est établi à 46,59 milliards FCFA, pour un taux de couverture ressorti à 155,33%. Ce qui traduit un engouement important du marché.

Lire aussi:

Le Trésor public togolais a retenu 33 milliards FCFA, soit un taux d’absorption de 70,82%. Le Togo a rejeté toutes les propositions adossées à des taux d’intérêt supérieurs (taux marginal) à 6,5% et 7,2% respectivement pour les BAT de maturité 91 jours et 364 jours, et un prix marginal inférieur à 9 440 FCFA pour l’OAT, en tenant sûrement compte de ses objectifs en matière d’endettement.

Les rendements moyens pondérés représentants la rémunération moyenne des fonds alloués sont chiffrés à 6,60% pour le BAT de 91 jours et 7,60% pour celui de 364 jours. Les offres retenues proviennent de la Côte d’Ivoire (12,11 milliards FCFA), du Togo (10,49 milliards FCFA), du Bénin (6,24 milliards FCFA), du Sénégal (4,09 milliards FCFA) et du Burkina Faso (0,04 milliard FCFA).

Avec cette nouvelle mobilisation, la collecte du pays cette année s’établit à 227 milliards FCFA sur le marché financier régional contre une prévision annuelle de 607 milliards FCFA. Les ressources mobilisées sont la preuve de la crédibilité de la signature du Togo auprès des investisseurs. Elles serviront à financer les besoins budgétaires du pays.

Amèdé MAHOUTONKPE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici