Maîtrise de l’inflation : il fait mieux vivre au Bénin qu’ailleurs dans l’UEMOA

*** Local Caption *** La variété des produits alimentaires importés

Selon les données de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), le Bénin s’impose dans la zone ouest africaine par sa politique inflationniste de -1,3%, ces quatre derniers mois, contre une moyenne régionale à +6,8 %.

La bonne maîtrise de l’inflation au Bénin est, selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI) en date du 03 novembre 2022, le résultat d’une bonne campagne agricole et des subventions par l’État des prix de certains produits importés tels que : les carburants, les engrais et les denrées alimentaires.

Lire aussi:

En effet, le Bénin a acté conformément aux décisions du Conseil des ministres du 23 mars 2022, l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée des produits de première nécessité, mis en œuvre un abattement pour le calcul des droits de douane de 50 % sur le prix des frets maritimes et d’environ 60% pour les frets aériens, et suspendu la mise en œuvre du réajustement des tarifs d’électricité jusqu’à la fin de l’année 2022.

Téléchargez notre application dans PlayStore

Dans son dernier rapport sur la croissance du PIB réel du Bénin, Fitch Solutions indique qu’elle devrait se fixer à 6,3% en 2022 avant de redescendre à 5,9 % en 2023. D’après la note de conjoncture économique de la BCEAO, sur la même période, l’UEMOA affiche une moyenne de 6,1 % en 2022 et 7,9% en 2023. Le rapport de Fitch Solutions précise que les taux de croissance du Bénin sont imputables à l’augmentation des prix du coton et à la poursuite des investissements publics en ces termes : « L’économie béninoise va croître grâce à de robustes investissements publics et à des prix du coton élevés ».

Sandric DIKPE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here