Phosphate, clinker, calcaire…: Les revenus du Togo dans les industries extractives en 2021

(ITIE Togo) – L’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives au Togo (ITIE Togo) a rendu public son rapport 2021 faisant état des revenus des industries du secteur dans le pays durant l’année en revue

19,84 milliards FCFA. C’est ce qu’a généré à l’Etat togolais, les industries extractives en 2021. Il s’agit d’un accroissement de 13% en comparaison aux chiffres de 2020 qui s’établissaient à 17,53 milliards FCFA.

 La production du phosphate a rapporté 60,29 milliards FCFA soit 63% des revenus du secteur extractif au Togo. Le clinker a généré 32,53 milliards FCFA tandis que le calcaire brut a rapporté 2,41 milliards FCFA.

Selon l’ITIE Togo, le secteur extractif a représenté 1,4 % du PIB du pays en 2021.

Lire aussi:

 Dans le détail, les sociétés d’exploitation minière à grande échelle ont contribué à hauteur de 16,88 milliards FCFA pour 1,19 milliards FCFA des exploitations de nappes souterraines. Les exploitants de matériaux de construction ont versé 880 millions FCFA contre 900 millions FCFA pour les exploitants des mines à petite échelle.

Le potentiel

Le Togo dispose de gisements métallifères, des pierres précieuses et des minéraux radioactifs : la chromite, le manganèse et la bauxite. On note d’autres occurrences minérales non négligeables telles que le diamant et l’or alluvionnaire exploitées par les artisans miniers ; les minéralisations mono et poly métalliques : zinc, plomb, cuivre, argent, arsenic, nickel, etc. ; les platinoïdes, les terres rares, le rutile et l’ilménite ; les minéraux radioactifs : autunite, uranium, thorium. Le phosphate, le calcaire, la dolomie cristalline et les matériaux de constructions constituent l’essentiel des produits miniers actuellement exploités dans le pays. Le gouvernement s’est engagé à mettre en valeur d’autres gisements de matières premières dont l’étude est arrivée au stade de faisabilité ou de certification. Il s’agit, entre autres : de l’argile, du sable en verre, des attapulgites et bentonites, du marbre et des pierres ornementales, du gravier…

Le secteur minier contribue pour une part importante dans le développement économique du pays. Le Togo est le troisième producteur de phosphate en Afrique subsaharienne.

Amèdé MAHOUTONKPE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici