Investissements français en Afrique : WADAGNI apporte son expertise pour une nouvelle donne

Le Ministre d’Etat en charge de l’Economie et des Finances du Bénin Romuald WADAGNI, aux côtés d’autres leaders politiques et économiques franco-africain, a participé à une conférence sur les investissements français en Afrique ce mercredi 25 aout 2021 à Paris. Une initiative de Concerto et de Jeune Afrique Média Group.

Lire aussi:

« Nouvelles exigences, nouveaux horizons : quel avenir pour les investissements français en Afrique ? », c’est le thème qui autour duquel ont gravité les réflexions de Andry RAJOELINA Président de la République malgache, Patrick ACHI Premier ministre ivoirien, Franck RIESTER Ministre français délégué chargé du commerce extérieur et de l’attractivité, Anne RIGAIL Directrice générale de Air France, Thierry DEAU Associé fondateur Meridiam, Zauhair BENNANI Président directeur général Label’Vie , Romuald WADAGNI Ministre d’Etat en charge de l’Economie et des Finances du Bénin et  d’autres dirigeants africains et français . Comment les leaders français des affaires peuvent ils se (re) positionner efficacement en Afrique ? Financements, mise en valeur des liens culturels et humains : comment créer les entreprises franco-africaines de demain ? « Menacée » par la présence de plus en plus remarquable de la Chine, de la Turquie, de l’Inde et de la Russie en Afrique, la France est à la recherche d’un nouveau modèle de partenariat économique en Afrique. D’où ces assises pour scruter de nouveaux modes opératoires vis-à-vis de l’Afrique. Pendant ladite conférence et un cocktail dinatoire aux couleurs et saveurs malgaches Romuald WADAGNI a partagé avec l’assistance sa vision de la nouvelle coopération économique entre la France et l’Afrique. La jeunesse au pouvoir en Afrique reste une cible avec laquelle la France compte travailler pour réchauffer les liens économiques. Mais elle est convaincue de ce que l’Afrique a besoin de partenariats commerciaux à visages humains pour sortir de l’ornière.

Lire aussi:

La France et l’Afrique dans les échanges…

« Depuis l’an 2000, Paris a multiplié son stock d’investissements en Afrique par neuf, à 57 milliards de dollars en 2019. En parallèle, la présence française change de nature : de plus en plus diversifiées, les échanges et investissements des grandes entreprises françaises se dirigent davantage vers les régions anglophones et des secteurs tels que le bâtiment, la grande distribution, les services ou le numérique. Alors que le continent attire une nouvelle vague d’investisseurs comme le rappelle les 1,2 milliards de dollars levés par les startups africaines au 1er trimestre 2021 »

Manfoya HOUNGUE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here