Hausse du prix des intrants : la Côte d’Ivoire octroie 29 milliards FCFA aux cotonculteurs

Le gouvernement ivoirien décide d’appuyer les cotonculteurs par une subvention de 29 milliards de FCFA pour contenir l’impact de la hausse du prix des intrants.

« Dans un contexte de prix élevés des intrants (+ 84 % pour le NPK et 114 % pour l’urée) et pour contenir l’impact de cette hausse des prix des intrants sur les producteurs et améliorer leurs revenus, le gouvernement a décidé d’accorder aux producteurs de coton une subvention de 29 milliards de FCFA ». C’est l’annonce principale faite par le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, à l’occasion du lancement de la campagne 2022-2023, le 15 juillet à Abidjan.

Avec cette subvention, les prix de cession des intrants aux producteurs de coton, sont maintenus au même niveau que ceux de la campagne dernière pour tout le cycle cultural. Ils se présentent comme suit : NPK : 277 FCFA/kg, soit 13 850 FCFA le sac de 50 kg; Urée : 295 FCFA/kg, soit 14 750 FCFA le sac de 50 kg; insecticide : 33 000 FCFA par hectare.

Quant au prix d’achat du coton graine 1er choix, il connaît une hausse de 10 FCFA par rapport à la campagne précédente et s’établit pour cette campagne 2022-2023 à 310 FCFA/kg. Selon le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, les perspectives pour la campagne 2022-2023, s’affichent comme suit : une projection de production de 570 425 tonnes de coton graine sur une superficie prévisionnelle de 475 354 hectares pour un rendement moyen de 1 200 kg/ha. Ce qui devrait confirmer la bonne dynamique de la filière coton dans le pays.

Sandric DIKPE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here