Guinée : la BAD fait don de 430 000 dollars pour la riposte contre Ebola

0
3

 

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé jeudi 3 juin 2021, un don de 430 000 dollars au projet d’aide humanitaire d’urgence contre le virus Ebola en Guinée. Ce financement permettra de lutter efficacement contre le risque de propagation de l’épidémie à fièvre hémorragique dans tout le pays.

Selon les services d’informations de BAD, le Conseil d’administration a approuvé, le 3 juin dernier, un don de 430 000 dollars américains à la Guinée afin de lutter efficacement contre le risque de propagation de l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola à travers le pays.

Un communiqué de presse de l’institution indique que cet appui servira à mettre en exécution les priorités du gouvernement guinéen dans sa réponse au virus Ebola prévues dans son plan de riposte afin de limiter les taux de mortalité et de morbidité liés au virus. « Le Projet d’aide humanitaire d’urgence permettra à la Guinée de renforcer ses capacités de diagnostic et de gestion des échantillons de six laboratoires régionaux. Ces laboratoires bénéficieront des kits de collecte des échantillons, des réactifs et du matériel de prévention et de contrôle des infections », apprend-t-on. « Quatre laboratoires régionaux recevront également des appareils GeneXPert et des séquenceurs génomiques ; et des biologistes seront formés au diagnostic du virus Ebola. Le plateau technique des laboratoires du pays sera ainsi renforcé en matière de surveillance génomique dans la riposte à Ebola », soutient la BAD.

Ce don permettra aussi d’améliorer, d’une part, la prévention et le contrôle des infections, et, d’autre part, la gestion des cas dans les établissements sanitaires ciblés et dans la communauté par la mise à disposition des équipements de protection individuelle ainsi que des équipements de triage, d’isolement et d’installation de prise en charge des cas. Il est également prévu, la distribution de 200 équipements de protection individuelle au personnel de santé et agents communautaires. A cela s’ajoute, la remise à niveau par une formation de 400 agents de santé et volontaires communautaires.

Le projet d’aide humanitaire d’urgence assure également le renforcement du système de santé guinéen en approvisionnant toutes les formations sanitaires ciblées en médicaments essentiels et autres produits sanitaires pour la prise en charge des survivants du virus Ebola.

Ronie Floride AGAMMA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here