Guinée-Bissau : le FMI octroie un programme de prêt de 36 millions de dollars

Le Fonds monétaire international (FMI), apportera un financement d’environ 28,4 millions de DTS (droits de tirage spéciaux) à la Guinée-Bissau. Ce financement, objet d’un accord avec l’exécutif bissau-guinéen sous la houlette Umaro Sissoco Embaló sur un programme à moyen terme, a pour objectif de soutenir la gouvernance publique et une croissance plus inclusive dans le pays.

Ce programme de prêt de 36,3 millions de dollars au titre de la FEC (Facilité Élargie de Crédit), sur trois ans, a été annoncé à la fin d’une mission du FMI à Bissau du 15 au 21 novembre. Dans son communiqué de presse, le chef de mission du Fmi, José Gijon a indiqué que l’économie de la Guinée-Bissau se remet progressivement des effets négatifs de la pandémie de COVID-19, mais les retombées de la guerre en Ukraine freinent la reprise.

Lire aussi:

Ainsi, compte tenu de la hausse des prix du pétrole et des denrées alimentaires, qui affectera négativement les plus vulnérables, le pas devra connaître une croissance de 3,5 % en 2022 avec une inflation moyenne de supérieure à 7 %.

Le déficit budgétaire global annuel projeté est de 5 % du PIB pour cette année. La dette publique reste exposée à un risque élevé de détresse à plus de 80 % du PIB.

Téléchargez notre application sur PlayStore

« La stratégie à moyen terme des autorités est centrée sur la sécurisation de la viabilité de la dette tout en soutenant la reprise économique et en créant un espace budgétaire pour soutenir une croissance durable et inclusive, en s’inspirant des principales priorités des autorités et en tenant compte des vulnérabilités importantes du pays », a indiqué le chef de mission du FMI.

Florent AHOTONDJI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here