Financement ODD : la BAD facilite l’accès du Bénin au crédit

La Banque Africaine de Développement a pris à Abidjan le 30 septembre dernier une importante décision concernant le Bénin. L’objectif de cette décision par le Conseil d’administration du Fonds africain de développement, le guichet de prêts concessionnels du Groupe de la Banque africaine de développement, est de soutenir le Bénin dans ses efforts de mobilisation de financements affectés aux Objectifs de développement durable des Nations unies (ODD).

Cette garantie partielle de crédit qui permet désormais au Bénin de lever des fonds en devises sur des maturités longues auprès d’investisseurs internationaux, concerne exclusivement les dépenses éligibles dans des domaines liés aux Objectifs de développement durable des Nations unies, à savoir : l’agriculture et l’agro-industrie, l’eau et l’assainissement, la santé, le logement décent et à moindre coût, l’éducation, les énergies renouvelables, etc. « Nous nous réjouissons de l’approbation de ce projet qui offre au Bénin le double avantage de mobiliser des ressources en ligne avec ses priorités fondées sur les Objectifs de développement durable et d’optimiser ses conditions de financement », « Cet instrument va permettre au Bénin de rehausser son crédit et catalyser le financement d’investisseurs institutionnels internationaux », a déclaré Marie-Laure AKIN-OLUGBADE, vice-présidente par intérim du Groupe de la Banque africaine de développement chargée du Développement régional, de l’Intégration et de la Prestation de services.

Lire aussi:

Pour Stefan NALLETAMBY, directeur du Département du développement du secteur financier du Groupe de la Banque africaine de développement, cette opération illustre parfaitement la manière dont les ressources du Fonds africain de développement peuvent être déployées efficacement en faveur des pays éligibles. « C’est un succès qui pourrait être répliqué afin de favoriser l’atteinte des objectifs de développement des pays africains par le biais des marchés financiers internationaux », a-t-il indiqué. A en croire le ministre d’État, ministre de l’Économie et des Finances du Bénin, Romuald WADAGNI, cette opération unique témoigne une fois encore de la capacité d’innovation financière du Bénin, qui va prochainement devenir le premier pays à utiliser une combinaison unique de rehaussement de crédit pour un financement ODD. « L’opération s’inscrit en cohérence avec notre stratégie de financement, qui accorde une place centrale au développement à impact environnemental et social. Nous encourageons la généralisation de ce type de structures innovantes sur le continent, afin de favoriser le financement de projets durables à des conditions favorables, en particulier dans le contexte de marché dégradé actuel. J’adresse mes remerciements aux équipes de la Banque africaine de développement pour leur accompagnement et leur implication tout au long de ce processus », a-t-il rappelé. 

Sandric DIKPE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here