Financement : des chefs d’Etat vont se pencher sur la reconstitution des ressources de l’IDA

0
61

Vues : 0

Sous l’égide de la Banque mondiale et du président ivoirien Alassane Ouattara, des chefs d’Etats africains vont se réunir, le 15 juillet à Abidjan. Cette rencontre de haut niveau permettra à ces dirigeants de plaider pour une 20ème reconstitution ambitieuse et substantielle des ressources de l’Association internationale de développement (IDA).

Des dirigeants africains se donnent rendez-vous le jeudi 15 juillet pour échanger sur des questions de financement. La ville d’Abidjan va servir de lieu de rencontre pour 22 chefs d’Etats africains. Ces dirigeants vont se pencher sur la nécessité de lancer un plaidoyer sur l’importance d’une 20ème reconstitution des ressources de l’Association internationale de développement (IDA20).

Cette 20ème reconstitution, selon les informations de la Banque mondiale permettrons de soutenir la relance résiliente à la crise économique du Covid-19 et ainsi aider le continent à poursuivre sa transformation économique. Si, les fonds de l’IDA visent à lutter contre l’extrême pauvreté dans le monde, ils sont d’une importance capitale en cette période de crise sanitaire due à la pandémie du Covid-19.

Les discussions issues de cette réunion permettront d’identifier les priorités clés pour le financement en Afrique, de défendre une politique et des contributions plus importantes pour la reconstitution ambitieuse des ressources de l’IDA20. La rencontre fait suite à l’appel lancé par les dirigeants africains, lors du Sommet sur le financement des économies africaines à Paris en mai dernier, pour un soutien renforcé dans l’objectif de soutenir une reprise verte et résiliente de leurs économies. Ils permettront de continuer à aider ces pays africains, à répondre à leurs besoins de financement.

Lire aussi :

En Afrique, la Banque mondiale (BM) à travers l’IDA a déjà apporté son soutien à 39 pays, et fait des efforts importants en vue d’améliorer leurs indicateurs de développement tout au long des six décennies de partenariat avec la Banque mondiale, apprend-t-on.

A noter qu’au nombre des chefs d’Etat africains attendus à cette rencontre, il y a ceux des pays suivants : Angola, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Éthiopie, Ghana, Guinée, Kenya, Libéria, Mauritanie, Madagascar, Mozambique, Niger, Nigéria, République Démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Soudan, Tanzanie, Togo et Ouganda.

Ronie Floride AGAMMA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here