Burkina Faso : Suspension de l’exportation de l’or…

(Exportation de l’or) – Par un communiqué en date du 20 février 2024 Yacouba Zabré GOUBA ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières du Burkina Faso a rendu public la décision de suspendre l’autorisation d’exportation de l’or et des autres substances précieuses de production artisanale et semi- mécanisée.

Il s’agit d’une importante décision du pouvoir du Capitaine Ibrahim TRAORE qui ‘’ fait suite au besoin d’assainissement du secteur et traduit la volonté du gouvernement de mieux organiser la commercialisation de l’or et des autres substances précieuses’’. Les acteurs du secteur minier en général et du sous-secteur de l’artisanat minier en particulier disposant de ‘’quantités à exporter, sont tenus de prendre attache avec la Société Nationale des Substances Précieuses (SONASP) qui se chargera de les payer.’’ On dénombre 17 mines d’or industrielles au Burkina Faso, dont cinq ont fermé pour des raisons d’insécurité.

Lire aussi:

“L’or est devenu le premier produit d’exportation” avait déclaré le Président de la transition. Aux recettes de l’Etat, il contribuait à environ 14% jusqu’en 2021. Cet apport a chuté à 13,7% en 2022 passant ainsi de 66,8 à 57,6 tonnes. Quant à la production aurifère artisanale, elle génère 10 tonnes annuellement selon les notes officielles.
Depuis fin novembre 2023, une première raffinerie d’or d’une capacité annuelle de 150 tonnes d’or pur à 99,99% (soit environ 400kilogrammes par jour) est en construction

Il faut souligner la junte au pouvoir avait réquisitionné en février 2023, 200 kg d’or produit par une filiale du groupe canadien Endeavour Mining pour nécessité publique”.

Djibril COULLIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici