Exonérations fiscales et douanières : la Côte-d’Ivoire connaît une hausse de 9,7 milliards de FCFA

0
16

Vues : 0

Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement ivoirien a annoncé mercredi 07 juillet 2021, une hausse du coût des exonérations fiscales et douanières accordées par l’Etat en fin mars 2021. Elle se traduit par une augmentation de 12,5 % par rapport au premier trimestre 2020.

Plus d’exonérations fiscales et douanières accordées en Côte-d’Ivoire. C’est qu’on retient du point fait, mercredi 07 juillet 2021 par le porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly.

Dans sa déclaration le ministre de la communication a fait entendre que,le coût des exonérations fiscales et douanières, en fin mars 2021, s’élève à 87,1 milliards de FCFA contre 77,4 milliards de FCFA enregistrés à la fin du premier trimestre 2020. Ce qui représente une hausse de 9,7 milliards de FCFA, soit plus de 12,5%. 

A l’en croire, ce chiffre ne représente que 6,6% des recettes brutes mobilisées par les administrations fiscale et douanière contre 7,2% à la même période en 2020. Aussi, les exonérations accordées jusqu’en fin mars 2021 au titre de la fiscalité de porte, se chiffrent à 55,3 milliards de FCFA, soit 63,4% de la dépense fiscale, et en régime intérieur à 31,8 milliards de FCFA, soit 36,6%.

Les exonérations ont été particulièrement importantes en matière de Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), de droits de douane et de taxes sur les produits pétroliers. Ce qui a permis à plusieurs secteurs d’’activités d’en bénéficier. Entre autres secteurs, on peut citer l’Industrie, les Services, l’Administration et les Bâtiments de travaux publics (BTP).  

Ronie Floride AGAMMA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here