Sénégal : Le pouvoir FAYE signe sa première dette sur le marché international

(Eurobond) – Après la Côte d’Ivoire, le Bénin et le Kenya, le Sénégal s’est hissé comme le quatrième pays d’Afrique subsaharienne à recourir au marché financier international cette année. Les nouvelles autorités du pays ont réalisé ce mardi 04 juin 2024avec succès une émission d’eurobond d’un montant d’environ 450 milliards FCFA

Le pouvoir de Bassirou Diomaye FAYE a la confiance des investisseurs internationaux. Il s’agit d’une levée de dette de 07 ans de maturité, soit jusqu’en 2031, pour financer les besoins budgétaires du pays. Pour y arriver, sous le lead du Ministre des Finances Cheikh DIBA avec l’arrangement de JPMorgan Chase & Co, le pays a collecter les fonds en deux tranches avec un taux nominal de 7,75 %.  500 millions de dollars le premier jour sur une tranche et 250 millions sur la deuxième tranche le lendemain pour boucler les 750 millions dollars.

Le Sénégal a en effet obtenu un taux d’intérêt inférieur à celui du Bénin (7,9%) et du Kenya (10,37%) sur leurs récents eurobonds. Cependant, la meilleure performance reste pour l’instant détenue par la Côte d’Ivoire, qui a réussi à lever en janvier dernier, 2,6 milliards $ pour un taux d’intérêt de 6,61%.

Le dernier eurobond du Sénégal remonte à 2021où le pays avait mobilisé 508 milliards de FCFA, avec un taux d’intérêt fixe de 5,375 % sur une maturité finale de 16 ans.

Lire aussi :

Cette vente d’obligations montre que la crédibilité de la signature du Sénégal après les troubles à la fin du mandat de Macky SALL qui ont conduit à l’élection de Bassirou Diomaye FAYE du PASTEF sous le charisme d’Ousmane SONKO devenu Premier ministre.

Il faut souligner que le Sénégal s’apprête à devenir, dès cette année, l’un des principaux producteurs de pétrole et de gaz d’Afrique subsaharienne, grâce à d’importantes découvertes réalisées au cours de la dernière décennie dans le secteur des hydrocarbures. Toute chose qui attirera des ressources complémentaires au pays où le Président, à son élection, a fait la promesse des réformes . Bassirou Diomaye FAYE a entrepris un projet d’assainissement des finances publiques, dont l’un des objectifs affichés est de réduire la dette et son service.

Moussa DIOP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici