Entrepreneuriat : 66,5 milliards F CFA pour les PME de mode d’Afrique

0
23

Vues : 7

L’entrepreneur ghanéenne Roberta Annan a lancé, le 4 octobre dernier lors de la Fashion Week de Paris, un fonds de 100 millions d’euros en faveur de l’industrie de la mode africaine. L’initiative vise à promouvoir les investissements dans les petites et moyennes entreprises de création en Afrique.

Doté de 100 millions d’euros, soit 66,5 milliards FCFA, le Fonds Impact pour les Créatifs Africains (IFFAC) vient de voir le jour. Initié par la Ghanéenne Roberta Annan, il a été lancé, le 04 octobre dernier, lors de la Fashion Week de Paris pour investir dans les industries créatives d’Afrique.

Cette initiative va permettre à Impact Fund for African Creatives (IFFAC) d’octroyer des subventions allant jusqu’à 50 000 €, soit 28 374 790 F CFA à des projets sélectionnés pour accélérer le développement du secteur créatif du continent. Selon la créatrice Roberta Annan, l’IFFAC mettra également un montant supplémentaire de 250 000 à 02 millions d’euros de capital-risque à la disposition des entrepreneurs africains qui termineront leur programme de renforcement de compétences. Tout ceci pour renforcer l’originalité, l’innovation, le manque de compétence en gestion, en infrastructure et en capital de démarrage des petites et moyennes entreprises de mode du continent.

Accompagné par la plate-forme Africa Investment Forum de la Banque Africaine de Développement (BAD), l’enjeu du Fonds Impact pour les Créatifs Africains (IFFAC) est surtout de canaliser les investissements de l’industrie de la mode et de vendre le génie créatif de l’Afrique en vue d’accélérer le développement du secteur.

Il faut dire qu’en dehors de ce fonds, il existe également une initiative similaire promu par l’ivoirienne Laureen Kouassi-Olsson, dénommé fonds Birimian lancé en avril dernier et qui vise aussi à soutenir l’industrie de la mode africaine.

Ronie Floride AGAMMA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here