Togo: Pour 2022, élabore un budget de 1.760 milliards de francs CFA

0
79

Vues : 3

Le gouvernement togolais, réuni en conseil des ministres ce 12 novembre à Lomé, a adopté un projet de budget pour 2022 de 1.760 milliards de francs CFA en ressources et en charges en augmentation de 15,7% par rapport à l’année en cours.

S’appuyant sur des recettes budgétaires de l’ordre de 1.065 milliards de francs CFA, ce budget élaboré dans un contexte de reprise des activités économiques prévoit une augmentation du taux de croissance du PIB réel de 1,8% en 2020 à 5.35% en 2021 soit une progression de 3,5 points. Un taux qui devrait se situer normalement à 6,1 % en 2022 avec l’exécution des projets de la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

Tous les secteurs ont été à cet effet pris en compte. Mais en priorité, les secteurs sociaux. En vue de poursuivre et de renforcer les actions déjà en cours pour l’inclusion des populations, un montant de 493,3 milliards de francs a été prévus, soit une hausse de 10,8%. Par ailleurs, la part relative des dépenses sociales dans le projet est de 46,6%. En ce qui concerne la protection sociale, 91,7 milliards de francs CFA sont dédiés au secteur de la santé soit 7% du montant alloué en 2022 aux ministères. En arrière-plan, la couverture de santé universelle et l’accès aux services sanitaires.

Lire aussi :

Toujours dans le domaine social et malgré une inflation maîtrisée sous le seuil du plafond communautaire de 3%, 70 milliards de francs CFA sont prévus également pour les efforts en faveur de l’emploi des jeunes, de l’inclusion financière, des filets sociaux pour les communautés à la base et l’accès à l’eau potable. Le gouvernement a privilégié cette option en raison de l’impact de la pandémie qui reste quelque peu encore pesant. D’ailleurs dans ce sens, les mesures fiscales contenues dans la loi de finances 2022 visent à doter les collectivités territoriales de financements pour leurs actions de développement. C’est dans ce cadre que des réformes nécessaires sont prévues dans les domaines de l’allègement de la charge fiscale pour les dons faits aux cantines scolaires, de la simplification des procédures fiscales et les importations frauduleuses.

Plusieurs autres mesures prises dans le cadre du soutien à l’investissement privé seront reconduites. Le projet de budget sera transmis au parlement avant la fin de l’année. “En plus d’être purement social, c’est un budget pragmatique et calqué sur l’ambition du Président togolais, mais à partir de l’année prochaine, c’est un nouveau cycle électoral qui s’ouvre au Togo avec les régionales. Nous resterons alors attentifs”, précise un analyste financier contacté par votre media Koriactu.

De Lomé, Modeste TOFFOHOSSOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here