Transformation agricole en RDC : Un important forum pour capter le privé

(DRC Agribusiness Forum) – Ce mercredi 4 octobre 2023 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo (RDC), le Ministère des Finances et le Ministère de l’Agriculture en collaboration avec la Société financière internationale (IFC), la Banque Africaine de Développement (BAD), viennent d’organiser le « DRC Agribusiness Forum ». Ces assises qui se sont tenues au Pullman Hôtel et ont porté sur une thématique révélatrice : « La revanche du sol sur le sous-sol ». Représentant le Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI, en mission d’itinérance dans le Katanga, le Premier ministre Jean-Michel Sama LUKONDE a lancé officiellement les activités.

Par ce forum, le Gouvernement et les autres parties prenantes espèrent attirer l’engagement du secteur privé tant national qu’international, en mettant en évidence les mesures entreprises pour créer un environnement propice au développement du secteur agricole et présenter des opportunités concrètes d’investissements. Lors de son allocution, le Chef du Gouvernement a loué cette initiative qui vise le développement et la croissance du secteur agricole de la RDC en faisant de l’Agriculture un Business phare dans le développement du pays, soutenu par plusieurs partenaires. « Ce Forum est le cadre idéal pour intensifier nos échanges, partager nos expériences et nouer des partenariats solides basés sur nos complémentarités. Ainsi, je tiens en particulier à remercier nos partenaires bilatéraux qui nous font l’honneur d’être présents aujourd’hui, notamment, le Brésil et les pays qui ont su faire de leur secteur agricole national un facteur de croissance, de diversification et de souveraineté. On a cité ici le Royaume du Maroc. Je vais également remercier les institutions financières régionales et internationales qui sont présentes aujourd’hui : la Banque Africaine de développement, la société financière internationale, l’USAID, la Banque mondiale, quatre acteurs qui soutiennent notre politique de développement », a-t-il indiqué.

L’agriculture, un potentiel non-exploité

Il faut noter que l’agriculture est un secteur crucial en République Démocratique du Congo, employant environ 70% de la population et représentant 20 % du PIB du pays. La RDC dispose d’un potentiel agricole et agro-industriel élevé. Le pays pourrait augmenter de manière significative sa production alimentaire pour nourrir ses 100 millions d’habitants et augmenter ses exportations grâce à des précipitations annuelles élevées, 51 millions d’hectares de terres non cultivées sur [80] millions d’hectares de terres arables, l’un des réseaux hydrographiques, de ressources halieutiques et des pâturages des plus importants en Afrique.

Lire aussi:

C’est avec amertume que l’on constante que malgré ce potentiel, le pays enregistre des rendements agricoles parmi les plus faibles au monde et un immense potentiel de transformation agricole non exploité. Pour cause, la RDC importe une grande partie de ses besoins alimentaires, représentant environ 3 milliards de USD par an. C’est touché par cette situation que le gouvernement a, pour aider à revigorer le secteur agricole, lancé un programme de réforme du secteur agricole afin de promouvoir le développement des investissements privés dans les principales chaines de valeur agricole du pays. Ce DRC AGRIBUSINESS FORUM réunit plus de 300 personnes parmi lesquelles, les Représentants des Gouvernements, les décideurs publics, les dirigeants du secteur privé et des leaders de l’industrie.

Yenga Fazili wã BIREGEYA (Correspondant en Afrique de l’Est)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici