CRRH-UEMOA : un résultat net de 1401 milliards de F CFA réalisé en 2021

Au 31 décembre 2021, les comptes de la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire (CRRH-UEMOA) affichent, un résultat net de 1401 milliards de F CFA d’après le compte rendu de la 11ème Assemblée générale ordinaire (AGO) de l’institution tenue en visioconférence le mois dernier.

Par rapport au résultat réalisé au cours de la même période de l’année 2020 (1308 milliards de F CFA), l’institution dirigée par Christian Agossa, a enregistrée une progression de +7,1%. Face à cette performance de la CRRH-UEMOA, l’Assemblée générale ordinaire (AGO) a décidé d’affecter l’intégralité de ce résultat en réserves et report à nouveau.

S’agissant du bilan des activités du CRRH-UEMOA à la fin de l’année 2021, l’institution a enregistré pour des opérations de refinancements, un montant total de  272,5 milliards FCFA attribué à 41 banques actionnaires couvrant les huit pays de l’UEMOA pour la promotion du financement au logement. Dans la même période, elle a permise à six Systèmes financiers décentralisés (SFD) de se refinancer pour un montant global de 8,5 milliards de F CFA.

Ainsi, pour amorcer les activités de financement de la CRRH-UEMOA sur la période 2022-2023, un programme d’endettement de 255,6 milliards FCFA a été approuvé par l’AGO afin de procéder, au refinancement de prêts au logement dans les pays de l’Union. Ils concernent principalement, l’émission d’obligations par appel public à l’épargne à concurrence de 179 milliards de FCFA et la mobilisation de ressources concessionnelles pour un montant de 76 milliards de FCFA auprès de partenaires au développement.

Retenons qu’en presque 10 ans d’existence, la CRRH-UEMOA travaille à fournir, un meilleur financement de l’habitat dans les pays de l’UEMOA avec pour objet, la mobilisation de ressources longues à taux compétitifs, au bénéfice de ses banques actionnaires et de SFD, pour le refinancement des prêts à l’habitat consentis à leurs clients. A cet effet, elle s’est vue décerner par l’agence de notation internationale Moody’s, les notes Ba2 d’émetteur à long terme en monnaie locale et Ba3 d’émetteur à long terme en devises. C’est sans compter, des notes AA+ à long terme avec perspective stable et A1+ à court terme avec perspective stable de l’agence de notation Bloomfield Investment Corporation en 2021, pour la quatrième année consécutive.

Ronie Floride AGAMMA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here