CRRH-UEMOA :la succession de Christian AGOSSA enclenchée

Le Béninois Christian AGOSSA  quitte, le 25 juillet 2025, ses fonctions de Directeur général de la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire (CRRH) de l’UEMOA. Poste qu’il a occupé ses douze dernières années.

Ce départ annoncé par Louis ADANDE, Président du Conseil d’Administration de la CRRH-UEMOA, ouvre la voie à l’activation du plan préparé et validé de longue date pour la succession de l’entreprise. Mais, avant de parler de sa succession, le Conseil d’Administration a tenu à rendre au directeur sortant, Christian AGOSSA, et à ses équipes, un hommage appuyé pour le travail accompli.

Lire aussi:

En effet, créée en 2010 suite à une étude menée par la BCEAO, le CREPMF (le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers), la BRVM et la BOAD, la CRRH-UEMOA, instrument de financement de l’accès au logement s’est, sous la direction de Christian AGOSSA, imposée comme un acteur à la solidité financière reconnue et un interlocuteur privilégié des partenaires techniques et financiers du secteur de l’habitat. Elle a mobilisé 162 Milliards de FCFA sur les marchés financiers et 145 Milliards de FCFA de ressources concessionnelles qui ont été mis à la disposition de 42 Banques actionnaires sur les 8 pays de l’UEMOA.

Téléchargez notre application sur PlayStore

Pour rappel, il faut préciser que Christian AGOSSA a piloté pour le compte de la BOAD, l’étude ayant conduit à la mise en œuvre de la CRRH-UEMOA. Sa mission est d’offrir aux établissements de crédit de l’UEMOA des ressources longues pour le refinancement des prêts hypothécaires consentis à leurs clients, soit par émissions d’emprunts sur le marché financier régional, soit par la mobilisation de ressources confessionnelle auprès des partenaires au développement. Les besoins croissants de financements du logement dans la zone, nécessite la mise en capacité de la CRRH pour satisfaire aux défis et aux attentes de l’écosystème de l’habitat de l’UEMOA.

Sandric DIKPE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here