Pour financer son budget :  La Côte d’Ivoire a pris une nouvelle dette de 164,99 milliards FCFA à UMOA- Titres

(Côte d’Ivoire) – A la recherche de 150 milliards FCFA, l’Etat de la Côte d’Ivoire est intervenue ce 28 mars 2024 à l’agence UMOA- Titres avec trois émissions simultanées de Bons assimilables du Trésor (maturité 91 ; 182, et 364 jours), et trois autres émissions simultanées d’Obligations assimilables du Trésor (maturité de 3 ; 5 et 10 ans).

Le Trésor public de Côte d’Ivoire a levé 164,99 milliards FCFA face à des soumissions des investisseurs de l’ordre de 213,11 milliards FCFA soit un taux de couverture de 142,08%.  L’engouement autour des titres ivoiriens a permis au pays un taux d’absorption de 77,42%. Les souscriptions sont pour la plupart de la Côte d’Ivoire, 69% du montant retenu soit 113,59 milliards FCFA. Le BAT de maturité 91 jours n’a eu aucune proposition du fait des conditions d’emprunt peu avantageuses. Le Trésor public ivoirien a rejeté toutes les propositions adossées à des taux d’intérêt supérieurs à 6,79% et 6,85% respectivement pour les BAT de maturité 182 et 364 jours. Quant aux OAT, toutes les propositions adossées à des prix marginaux inférieurs à 9 500, 9 300 et 9 200 FCFA, respectivement pour les maturités 3 ; 5 et 10 ans, ont été aussi rejetés.

Lire aussi:

Pour le BAT de 182 jours et 7,1% pour celui de 364 jours, la rémunération moyenne des fonds alloués sont chiffrés à 6,82%.

Pour les trois OAT, les rendements moyens pondérés sont dans l’ordre respectivement croissant des maturités susmentionnées de 7,47 ; 7,63 et 7,11%. Ainsi les investisseurs percevront en moyenne 6,82% et 7,1 % au titre de leur mise pour les BAT, et 7,47 ; 7,63 et 7,11%, pour ce qui est des OAT, s’ils sont détenus jusqu’à l’échéance.

Les fonds levés sur ce marché régional des titres publics serviront à financer son budget de la première économie de l’UEMOA.

Sory KONAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici