Climat des affaires dans l’UEMOA : l’indicateur en léger baisse par rapport au mois de février

Synthétisant l’opinion des chefs d’entreprises sur la conjoncture dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), l’indicateur du climat des affaires maintient sa tendance au-dessus de 100.  Malgré un léger ralentissement, il est ressorti à 100,9 points au cours du mois de mars 2022 contre 101 en février.

Poursuite de l’amélioration du climat des affaires dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). De 101 points au mois précèdent, l’indice est ressorti à 100,9 en mars 2022 avec un léger ralentissement, selon les données du Bulletin Mensuel des Statistiques du mois de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO).

Lire aussi:

Calculé à travers l’opinion des chefs d’entreprises de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), cet indice du mois est maintenu au-dessus de sa moyenne de longue date et laisse, entrevoir l’évolution de la conjoncture dans la zone.

Quant à la suite des activités dans l’Union, l’indice du chiffre d’affaires dans le commerce a connu une progression de 9,1%, sur un an, après une hausse de 10,5% le mois précédent, d’après la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO),

Dans le secteur des services, les activités en mars 2022 sont restées dynamiques, avec une augmentation de 8,0% de l’indice y afférent, après une hausse de 9,1% un mois plus tôt.

S’agissant de la production industrielle, elle s’est accrue de 3,2% au cours du mois sous revue, après une progression de 3,6% il y a un mois.

A noter qu’en janvier 2022, l’indice du climat des affaires dans l’Union était à 101,7 points et depuis reste quasi instable devant les conséquences économiques dues à la crise sanitaire et la guerre en Ukraine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here