Cacao : l’ICCO prévoit une récolte de 5 millions de tonnes pour la saison 2020-2021

L’Organisation internationale du cacao (ICCO) a fait savoir dans sa note du 31 mai dernier, que la production de fèves devrait atteindre 5 millions de tonnes d’ici la fin de la campagne en septembre prochain, soit un record absolu.

En 2020/2021, le marché mondial du cacao sera bien approvisionné avec un niveau historiquement élevé pour cette saison. Selon l’ICCO,  le continent africain restera encore de loin la principale région productrice avec 77 % de l’offre globale et pendant ce temps, la part des Amériques atteindra 17 % alors que l’Asie et l’Océanie fourniront 6 % du volume global qui est en hausse de 6,3 % d’une année sur l’autre. Effet des récoltes abondantes en Côte d’Ivoire et en Equateur, le troisième fournisseur mondial.

D’après l’organisme intergouvernemental, la forte production mondiale devrait engendrer un surplus de 165 000 tonnes en 2020/2021 contre 10 000 tonnes un an plus tôt en dépit d’une hausse anticipée de l’activité de transformation. Ainsi les broyages mondiaux, principaux indicateurs de la demande de fèves de cacao sont prévus pour passer de 4,67 millions de tonnes en 2019/2020 à 4,80 millions de tonnes. Avec cette situation, les stocks mondiaux devraient encore grossir d’ici la fin de la saison avec un volume prévu pour se chiffrer à 1,87 million de tonnes, soit 8,7 % de plus que l’année dernière.

A en croire l’ICCO, cette perspective reste préoccupante pour les prix mondiaux du cacao qui ont déjà pas mal baissé à la fin du mois d’avril à New York et à Londres par rapport aux niveaux de début de saison.

Sandric DIKPE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here