Burkina Faso : les sites d’exploitation de l’or fermés aux artisans miniers

En prélude aux éboulements meurtriers enregistrés à la saison pluvieuse, le ministre burkinabè des Mines et des Carrières, Jean Alphonse Somé a, par un communiqué en date du jeudi 28 juillet 2022, interdit aux miniers l’exploitation artisanale de l’or sur toute l’étendue du territoire national.

Cette suspension d’activité minière à effet immédiat, prise par le ministre Jean Alphonse SOME, est également motivée par la situation sécuritaire nationale du pays. Selon ses dires, la mesure à laquelle il invite les artisans miniers au strict respect revêt un caractère particulier cette année avec la “fermeture effective des sites”.

Lire aussi:

Une fermeture qui débouchera sur une réorganisation du secteur conformément aux conclusions des concertations régionales tenues en juin dernier et aux recommandations issues de la journée de l’artisan minier (JAM).

Ces sites, selon les données de l’Agence nationale d’encadrement des exploitations minières artisanales et semi-mécanisées (ANEEMAS), sont estimés à plus de 800 dont plus de 600 actifs. Ils sont, selon les observateurs, convoités par les groupes armés terroristes.

S.D

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here