BOAD : de Baa1 perspective négative à stable chez Moody’s

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) à vue, sa note Baa1 confirmée par l’agence internationale de notation Moody’s, avec une révision de sa perspective négative à stable.

La levée des sanctions économiques et financières décidées en janvier 2020, par la Conférence des chefs d’Etat de la CEDEAO contre le Mali, a amené l’Agence Moody’s à reconsidérer la perspective de la notation de crédit de la BOAD de négative à stable lors de sa dernière revue. Cette stabilisation de la perspective de la BOAD reflète la perception de l’agence de risques contenus au cours des douze à dix-huit prochains mois : les initiatives mises en place par la Banque, et notamment son augmentation de capital actuellement en cours de finalisation, permettent de renforcer le profil de crédit de la BOAD ainsi que sa résilience aux chocs extérieurs. Désormais, les emprunteurs maliens dont l’Etat, peuvent à nouveau rembourser leurs échéances dues à la Banque.

Par ailleurs, la BOAD se félicite de la confirmation par Moody’s de sa notation et de l’amélioration de sa perspective alors qu’elle met en œuvre son nouveau plan stratégique pour la période 2021-2025 (Plan Djoliba) afin d’augmenter sa capacité d’intervention au service des pays de l’UEMOA. Une décision qui reflète les actions mises en place par l’ensemble des collaborateurs de la Banque pour préserver et renforcer ses fondamentaux afin de faire face aux chocs exogènes. Cette initiative mis en œuvre par la Banque visant, entre autres, à renforcer l’adéquation de ses fonds propres et à soutenir la qualité de ses actifs a également joué dans la notation de Moody’s.

Sandric DIKPE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here