Bénin: Tolaro Global apporte un financement de 5, 8 milliards FCFA à la filière cajou

En collaboration avec la West Africa Trade & Investment Hub, l’entreprise Tolaro Global va apporter un financement 10,2 millions $ pour renforcer le marché de l’anacarde biologique au Bénin.

C’est dans le cadre d’un projet lancé, le lundi 17 janvier 2022. Sous-évalué au Bénin, la filière cajou a d’heureux jours devant elle. L’entreprise Tolaro Global et la West Africa Trade & Investment Hub ont lancé ce lundi 17 janvier 2022, un projet d’un coût de 10,2 millions $, soit 5,8 milliards de F CFA pour le développement de la filière.

Composé d’une subvention d’un million de dollars de Trade Hub, cette initiative va permettre à l’entreprise Tolaro Global et sur une durée de trois ans, d’apporter des outils et de former 3 863 exploitants dans le pays pour une qualification certifiée. L’objectif est de faire passer la production de 1567 tonnes à 8 000 tonnes à la fin du projet. Avec une capacité actuelle de traitement de 6000 tonnes de noix brutes de cajou, la Tolaro Global espère renforcer sa production avec le développement d’autres produits dérivés comme les beurres et les pâtes à tartiner. Un projet qui lui permettra d’aller à la conquête des consommateurs des pays d’Amérique et de l’Europe.

Egalement, l’entreprise souhaite se lancer dans la transformation des pommes de cajou pour des produits essentiellement en aliments pour animaux Selon les estimations faites, 300 tonnes de pommes de cajou est prévu pour un revenu anticipé de 18,8 millions $ dès la fin du projet.

Pour rappel, l’entreprise Tolaro Global a été créée et installée dans le nord du Bénin spécialement dans la ville de Parakou en 2011. Depuis lors, elle a évolué pour se faire une place de leader dans la transformation et la vente en gros de noix de cajou.

Ronie Floride AGAMMA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here