Bénin : 30,11 milliards FCFA pour l’adaptation de 4 villes aux changements climatiques

0
621

Vues : 7

Le gouvernement du Bénin a signé en cours de semaine, deux contrats d’un montant total de 30,11 milliards F CFA avec l’Agence française de développement (AFD) pour la mise en œuvre de la composante 2 du Programme d’Adaptation des Villes aux Changements Climatiques (PAVICC).

Les enjeux de vulnérabilité du territoire au Bénin en cours de maîtrise. Le gouvernement a signé mercredi 17 novembre 2021, deux contrats d’un montant total de 30,11 milliards de francs CFA pour la mise en œuvre de la composante 2 du Programme d’Adaptation des Villes aux Changements Climatiques (PAVICC). 

Ces deux contrats concernent la construction de canalisations de drainage d’eaux pluviales, d’ouvrages de franchissement, le pavage des rues et des aménagements paysagers dans les quatre communes bénéficiaires, pour une durée d’exécution des travaux de 18 mois. Initié par le gouvernement, le Programme d’Adaptation des Villes aux Changements Climatiques (PAVICC) est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) pour un montant global de 38 milliards de francs CFA sur la période 2018-2023, touchant à terme plus de 120.000 bénéficiaires directs et mis en œuvre en quatre composantes.

Selon le ministre du Cadre de vie et du Développement durable du pays, José Tonato, le PAVICC est comme un projet laboratoire, un projet pilote de la façon dont nous devons nous organiser pour faire face aux effets du changement climatique à la base, au niveau local. À terme, les ouvrages contribueront à réduire significativement les risques d’inondation, à améliorer le cadre de vie des populations et assurer la mobilité urbaine en toutes saisons, notamment dans les villes à risque d’inondation, réduire les risques liés aux catastrophes naturelles et à renforcer la résilience au changement climatique. Les communes bénéficiaires de cette deuxième composante sont quatre villes du Sud du pays à savoir Bohicon, Cotonou, Comè et Sèmè-Podji.

Ronie Floride AGAMMA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here