Energie : Une banque africaine opérationnelle en 2024

(Banque africaine de l’énergie)- 12 Ministres ou représentants des pays producteurs du pétrole de l’Afrique à savoir l’Algérie, l’Angola, le Bénin, le Cameroun, le Congo, la Cote d’Ivoire, l’Egypte, la Lybie, le Nigéria, le Sénégal, l’Afrique du Sud, et le Tchad étaient en conclave cette semaine à Cotonou dans le cadre de la 44ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’Organisation des producteurs de pétrole africain (APPO). Aux termes des travaux, une vingtaine de résolutions ont été adoptées. Il s’agit notamment des diligences à mettre en œuvre pour l’opérationnalisation de la Banque Africaine de l’Energie au plus tard le 30 juin 2024.

La rencontre de Cotonou a eu pour objectif, l’amélioration de statuts, l’amendement des règlements et surtout la validation des reformes au sein de l’organisation pour sa bonne marche. C’est le ministre de l’Énergie, de l’eau et des mines du Bénin et président du conseil des ministres de l’APPO, Samou Seidou ADAMBI qui a ouvert les travaux. Cette 16ème réunion est consacrée à l’examen de l’exécution du plan stratégique de mise en œuvre SIP et des recommandations de l’étude sur l’avenir de l’industrie pétrolière et gazière en Afrique à la lumière de la transition énergétique.  Ces assises ont permis de valider l’exercice budgétaire en cours et ajuster le programme annuel pour budgétiser l’exercice 2024.

Lire aussi:

Le Conseil des ministres de l’APPO a pris « note de la présentation des trois Documents Fondateurs – Accord d’Établissement, Charte et Accord de Siège négociés avec Afreximbank et demande au Secrétaire Général de soumettre au plus tard le 30 novembre 2023 les documents, à savoir l’Étude de Faisabilité et Plan d’Affaires, le Chronogramme de démarrage des opérations de la Banque et l’Étude de marché pour examen par les États respectifs ». En effet, il a été recommandé aux Etats membres « d’allouer à l’APPO un capital initial de 1,5 milliard de dollars US de la Banque, avec une contribution par Pays Membre fixée à 83 333 333 $ US, qui pourrait être payée en plusieurs versements avec un versement initial d’au moins 25 %. Les engagements de souscription par les Pays Membres devront être reçus au plus tard le 31 janvier 2024 ». Il a été approuvé, entre autres, la transmission du projet d’accord de siège aux Chefs de Délégation des sept (07) pays membres ayant exprimé leur intérêt à abriter le siège de la Banque Africaine de l’Energie pour examen et soumission de la version finale au Secrétariat au plus tard le 31 janvier 2024 ; le calendrier de sélection du Siège de la AEB tel que joint en Annexe I et demande au Groupe de Travail de veiller à ce que le processus de sélection soit conduit conformément aux Exigences Minimales et finalisé au plus tard le 31 mars 2024.

Le Conseil a approuvé “la tenue d’une Session Extraordinaire du Conseil des Ministres à Brazzaville, République du Congo au plus tard le 31 mars 2024 pour examiner et approuver la recommandation du Groupe de Travail sur la sélection du Siège de la AEB 

 Florent AHOTONDJI

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici