Appui à l’entrepreneuriat agricole : ABC Fund apporte 3 millions d’Euros à des SFD du Bénin et du Ghana

Le Fonds ABC a annoncé, mardi 17 mai 2022 pour sa dernière ronde d’investissements, avoir injecté 3 millions d’euros, soit près de 2 milliards de F CFA dans des Systèmes Financiers décentralisés (SFD) sociétés de micro finance au Bénin et au Ghana. Ces ressources serviront à soutenir des milliers de petits exploitants agricoles en mettant l’accent sur les femmes et les jeunes.

De nouveaux capitaux sont disponibles pour appuyer l’entrepreneuriat agricole en Afrique de l’ouest. The Agri-Business Capital Fund (« ABC Fund ») a annoncé, mardi 17 mai 2022, avoir injecté 3 millions d’euros, soit près de 2 milliards de F CFA d’investissement dans des sociétés de micro finance au Bénin et au Ghana.

Lire aussi:

Dans le détail, le Fonds a engagé 2 millions d’euros dans le Programme d’Epargne Crédit à Base Communautaire (PEBCo). Au Bénin, l’institution est considérée comme l’un des grands. Elle comptabilise plus de 280 000 clients et le financement de l’agro-industrie représente plus de 46% de son portefeuille client. D’après les informations d’ABC Fund, cette nouvelle ressource sera orientée vers la production de soja, de coton, de riz, de maïs et d’ananas ainsi que le stockage et l’entreposage.

Lire aussi:

S’agissant des 1 million d’euros restant, ils vont à l’endroit de Success for People (SfP) du Ghana. Une institution de micro finance qui offre des facilités de crédit aux petites et micro-entreprises, aux groupes et aux particuliers, avec un accent particulier sur les petits exploitants agricoles exclus du système bancaire formel.

Lire aussi:

Avec cet appui, le SfP prévoit de décaisser plus de 7 000 prêts (agricoles) sur une période de trois ans dont 5 600 (80 %) à l’endroit des femmes qui représentent 83% de son portefeuille client. Aussi avec le soutien de l’AGRA, l’institution entend développer un nouveau produit dénommé «Bon de réception de marchandises». Celui-ci vise à permettre aux agriculteurs de stocker leurs produits dans un entrepôt et de les vendre lorsque les prix sont meilleurs via le Ghana Commodity Exchange ou sur le marché.

Ronie Floride AGAMMA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here