AGOA : Un nouveau partenariat en vue avec la RDC

(AGOA) – Julien Paluku KAHONGYA, ministre du Commerce extérieur de la République démocratique du Congo s’apprête à se rendre au 21ème Forum de coopération économique et commerciale de l’AGOA qui se tiendra à Washington, aux États-Unis d’Amérique. Il est prévu, selon des sources officielles, une redynamisation d’un nouveau partenariat commercial Washington- Kinshasa.

«Après l’échange avec notre Ambassadeur accréditée à Washington DC, nous avons convoqué urgemment une réunion technique avec les acteurs intéressés. A l’occasion, nous avons passé en revue le document de la stratégie AGOA-RDC, pour une mise à jour avant sa présentation en conseil des ministres pour approbation. Cette étape permettra à la RDC de se présenter à Washington devant ses pairs africains avec la stratégie congolaise d’intégration dans le marché américain », a déclaré le ministre du Commerce extérieur.

Il a également laissé entendre que le Forum AGOA-Afrique prévu en juillet 2024 est une occasion au cours de laquelle sera exposé le rêve congolais axé sur le nouveau modèle économique en vue d’un partenariat mutuellement bénéfique pour les deux nations.

À l’issue d’une rencontre avec Hélène  Mathey Boo LOWUMBA, diplomate congolaise accréditée aux États-Unis d’Amérique,  J. P. KAHONGYA a ténu une séance d’échanges stratégiques avec les experts pour passer en revue la stratégie AGOA-RDC avec 5 produits miniers et 18 produits non- miniers qui seront soumis au conseil des ministres avant la tenue de la réunion  sur le renouvellement de l’AGOA prévue à mi-juillet 2024 à Washington.

« Le gouvernement congolais va mettre en place des mesures incitatives pour accompagner les opérateurs économiques œuvrant dans plusieurs filières dont le cacao, café, textile, piment, huile de palme, thé, sucre soja, manioc, ananas, mangoustan et tabac mais aussi dans les 5 minerais stratégiques qui constituent  les premiers produits que la RDC va désormais exporter vers les États-Unis d’Amérique  », a fustigé J. P. KAHONGYA.

Signalons que l’AGOA permet aux pays africains d’exporter leurs produits vers les États-Unis d’Amérique sans droits de douane. « La loi sur la croissance et les opportunités économiques en Afrique, est une loi américaine qui permet aux pays d’Afrique Subsaharienne éligibles d’exporter la plupart de leurs produits aux États-Unis sans droits de douane et sans obligation de réciprocité », a rassuré la diplomate.

Yenga Fazili wã BIREGEYA, Correspondant Afrique région Est et Centrale

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici