Afrique du Sud : deux frères portés disparus avec 3,6 milliards de dollars en bitcoin

0
127

Vues : 4

Créateurs de la plate-forme Africrypt, les frères Ameer et Raees Cajee de nationalité sud-africaine, sont portés disparus avec 69 000 bitcoins, d’une valeur de 3,6 milliards de dollars.

Grosse fraude dans les investissements en cryptomonnaies en Afrique du Sud. Les frères Ameer et Raees Cajee, promoteurs de la plate-forme Africryt ont disparu en même temps que 69 000 bitcoins, d’une valeur de 3,6 milliards de dollars.

Ameer Cajee, alors directeur d’exploitation d’Africryt avait, selon les informations de la l’agence de presse Bloomberg, en avril dernier, informé leurs clients, de ce que la société avait été victime d’un piratage, tout en leur demandant de ne pas en informer les autorités, afin de ne pas ralentir le processus de récupération des fonds manquants.

C’est la deuxième fraude observée en Afrique du sud après celui de 23 000 bitcoins en 2020. Celle-ci est considérée comme l’une des plus grosses fraudes en bitcoin jamais enregistré. Contacté par les investisseurs de la plate-forme n’ayant plus de nouvelles des deux frères, le cabinet d’avocats Hanekom Attorneys, assure que, les employés d’Africrypt avaient perdu le contrôle de la plate-forme sept jours avant le piratage présumé annoncé par le frère ainé Ameer Cajee.

A en croire le résultat des enquêtes menées au sein de la société, les fonds communs d’Africrypt ont été subtilement retirés de leurs comptes pour être transférés vers d’autres comptes en les rendant ainsi intraçables.

La Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here