Accès à l’eau au Bénin : la Banque mondiale finance la construction de systèmes d’adduction d’eau multi-villages

La Banque mondiale a accordé au Bénin, dans le cadre du Programme d’accès universel à l’eau potable en milieu rural (PforR) AQUA-VIE, un financement de 250 millions de dollars.

Avec une cible estimée à trois millions de bénéficiaires par la Banque mondiale, le financement de ce Programme d’accès universel à l’eau potable en milieu rural (PforR) mis en place par le gouvernement béninois élargira l’accès aux services d’approvisionnement en eau par le biais de raccordements domestiques et de bornes-fontaines, afin d’assurer une prestation de services d’eau de qualité par un personnel professionnel. Il s’agit de la construction de 80 nouveaux systèmes d’approvisionnement en eau multi-villages dans les communautés rurales.

Lire aussi:

Selon le ministre d’État en charge de l’économie et des finances, rapporté par Ecofin, cet appui de la Banque mondiale apporte un soutien important au Plan d’action du gouvernement 2021-2026 et renforce le programme national d’approvisionnement en eau en milieu rural, « Il contribuera aux efforts du gouvernement pour rendre l’eau potable accessible à l’ensemble du pays dans un avenir proche », a souligné le Ministre Romuald WADAGNI.

Téléchargez notre application dans PlayStore

Selon les statistiques de la Banque mondiale, grâce au programme AQUA-VIE, la couverture moyenne des services d’eau dans les communautés rurales a gagné 31 points de pourcentage entre 2017 et 2022 et passe à 73%. Ce projet qui est une initiative dans le cadre de partenariat pays 2018-2023 du Groupe de la Banque mondiale pour le Bénin a été lancé en 2018 pour un montant de plus de 186 millions de dollars avec pour objectif, d’accroître l’accès aux services d’approvisionnement en eau, et de renforcer les modalités de prestation de services.

Sandric DIKPE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here